La chirurgie est une décision importante, mais qui peut améliorer la vie. Une chirurgie de remplacement de la hanche est une procédure avec un très haut taux de succès qui vise à soulager la douleur, augmenter l’amplitude des mouvements et vous permettre de reprendre vos activités quotidiennes. En 2018, le remplacement de la hanche a été dénommé « la chirurgie du siècle » dans la prestigieuse revue scientifique Lancet. Les techniques modernes permettent de plus petites incisions que par le passé, des temps de récupération plus courts et des résultats plus durables.

Si vous envisagez une chirurgie de remplacement de la hanche, voici ce que vous devez savoir sur les différentes étapes du processus:

Étape 1 : Prendre la bonne décision
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait envisager un remplacement articulaire. Le plus souvent, une douleur persistante et des difficultés avec les activités régulières sont une importante source de motivation. La douleur peut être un symptôme de l’arthrite ou due à une blessure. La chirurgie devient une option lorsque la douleur interfère avec la vie quotidienne et que d’autres traitements, les changements de style de vie et les médicaments, n’aident pas.

La personne qui pourra bien vous conseiller sur les options de traitement est le chirurgien orthopédiste. Pour préparer votre consultation orthopédique, vous devriez faire des recherches sur votre état et les options chirurgicales qui s’offrent à vous. C’est aussi une bonne idée d’avoir une liste de questions pour le chirurgien. Cela lui permet de répondre à vos préoccupations et d’être mieux préparé pour les prochaines étapes. L’usure articulaire/arthrose n’est pas un cancer, la décision de se faire opérer est un choix personnel pris en fonction de l’impact de la maladie sur votre qualité de vie. L’orthopédiste est là pour vous conseiller et vous donner les informations pertinentes à votre processus de décision.

Étape 2 : Préparation à la chirurgie
Une fois que votre décision est prise, Une évaluation infirmière et médicale soigneuse sera entreprise pour identifier et optimiser des conditions médicales personnelles qui pourraient nuire au succès de votre opération. Comme par exemple, le diabète ou l’anémie doivent être pris en charge. S’il y a lieu, nous vous suggérerons de modifier de mauvaises habitudes de vie comme l’usage du tabac ou la consommation excessive d’alcool. Nous vous proposerons un plan de préparation qui comprend des lectures, des exercices, l’aide des proches et la préparation de votre maison pour la période de récupération.

Etape 3 : La chirurgie
À la Clinique Duval, nous utilisons un protocole unique de récupération optimisé qui accélère la récupération et permet souvent un postopératoire sans douleur. Fini le long jeune avant la chirurgie, vous pourrez manger des aliments solides jusqu’à 6 heures avant l’opération et boire des liquides clairs jusqu’à 2 heures avant la chirurgie. Pour réaliser la chirurgie, une anesthésie moderne combinant une injection rachidienne d’un médicament à courte action et une sédation avec un médicament intraveineux permettra une chirurgie sans douleur et pendant laquelle vous serez complètement endormi (sans être une anesthésie générale). Aucun médicament narcotique n’est utilisé. Lors de la chirurgie, l’os et le cartilage endommagés sont retirés et remplacés par des prothèses. La prothèse est composée de plusieurs pièces:
Une tige en métal qui s’insère dans le fémur, surmontée d’une tête en métal ou en céramique
Une cupule métallique, qui s’insère dans le cotyle, qui contient un insert en plastique ou en céramique. Les implants utilisés par l’équipe de la Clinique permettent une récupération sans restriction de mouvement et peuvent durer plus de 20 ans. Réalisant des centaines de chirurgies par année, les chirurgiens de la Clinique pratique une approche minimalement invasive et réalisent la chirurgie en moins de soixante minutes. De la colle cutanée servira à fermer la plaie, ce qui évite le retrait de fils ou d’agrafes métalliques.

Étape 4 : Prendre le temps de récupérer convenablement
Avoir un environnement sécuritaire après votre chirurgie est primordial. À la Clinique Duval, nous offrons une hospitalisation qui inclue des soins infirmiers, de la physiothérapie et un suivi médical. La période de récupération est essentielle au succès de toute opération. La physiothérapie commencera quelques heures après votre chirurgie. Vous serez capable de marcher avec une canne et monter des escalier le lendemain de l’opération. Avec un protocole de récupération optimisée efficace et minimisant la douleur, une erreur fréquente est d’être trop actif ou de vouloir en faire trop et trop vite. Il faut vraiment laisser le temps à vos tissues et vos os de bien guérir. Notre équipe sera là pour bien vous conseiller à ce sujet. Vous devriez pouvoir reprendre vos activités normales dans un délai de quatre à six semaines.
Vous pouvez en apprendre davantage sur les étapes à suivre pour le patient, y compris le séjour après la chirurgie à la Clinique orthopédique Duval ici. La Clinique Duval est la référence canadienne en remplacement articulaire de la hanche et du genou dans le secteur privé.

* Cet article n’est pas exhaustif et n’est pas un document officiel d’instructions médicales. Parlez toujours à votre médecin de la meilleure façon de vous préparer à la chirurgie.